Comment faire face à l’échec

Faire-face-a-l'echec

Tout le monde échoue. Cela fait partie du processus de la réalisation de tout objectif. Mais comment faites-vous face à l’échec inévitable qui vient au cours de la poursuite de vos objectifs?

 

Soyez préparé à échouer

Tout le monde, et je dis bien TOUT LE MONDE, subit un échec. Même pas la peine de fixer un objectif si vous n’êtes pas prêt à l’échec. En fait, je ne comprends pas pourquoi les gens sont surpris ou déprimés lorsqu’ils font face à l’échec. Ne comprennent-ils pas que cela fait partie du processus? Ne savent-ils pas que TOUT LE MONDE échoue? Ne savent-ils pas que le secret de la réussite est de doubler leur taux d’échec?

Lorsque les gens réussissent, ils célèbrent. Quand les gens échouent, ils réfléchissent. Rarement changez-vous votre vie lors d’une fête. Mais lorsque vous méditez, vous venez avec de nouvelles distinctions et des idées pour changer votre vie.

Faire-face-a-l'echecVous devez vous préparer en premier lieu à l’échec. Comment? En s’assurant que vous êtes physiquement et émotionnellement assez fort pour le supporter. En cultivant votre capacité à persister et ne pas abandonner. C’est votre état ​​d’esprit qui finira par vous tirer à travers l’adversité ou un défi dans votre vie. Plus vous êtes fort mentalement, émotionnellement et physiquement, moins l’échec vous affecte. Il rebondit tout simplement hors de vous, puisque vous êtes dans cet état d’être imparable.

Permettez-moi de vous donner l’exemple des rencontres. Rencontrer et aborder un parfait inconnu au hasard, vous allez probablement échouer beaucoup avant de réussir. Vous irez vers une femme qui vous fait de l’effet, mais elle aura un petit ami. Vous aborderez quelqu’un pour dire bonjour, mais ils sont pressés. Vous irez parler à une fille dans un bar, mais ses amis vont l’éloigner. Il y a tellement de nombreux cas où vous ne réussissez pas dans les fréquentations, si la personne n’est tout simplement pas intéressé ou en raison de la logistique, mais cela fait partie du processus.
Qu’advient-il si vous n’êtes pas mentalement et émotionnellement forte pour faire face au rejet et l’échec qui vient avec les rencontres ? Vous vous brisez en mille morceaux. Vous vous sentirez frustré, rejeté et vous sentirez comme un échec. Vous vous sentirez gênés ou pas assez bons. Probablement, vous allez abandonner parce que vous n’avez pas une mentalité assez forte pour continuer. D’autre part, quelqu’un qui est mentalement et émotionnellement fort ne se laisse pas impressionner par cela. Ils comprennent que cela fait partie du processus, ils suppriment toute négativité qui peut avoir eu lieu, et ils se jettent sur ​​la personne suivante. Ils ne s’apitoient pas sur leur sors. Quand ils échouent, ils continuent tout simplement!
« J’ai manqué plus de 9,000 lancers francs dans ma carrière. J’ai perdu presque 300 parties. 26 fois mon équipe m’a fait confiance pour exécuter le pneu gagnant de la partie et je l’ai manqué. J’ai échoué encore, encore et encore dans ma vie. Et c’est pourquoi j’ai réussi. »
– Michael Jordan

Concentrez-vous sur le progrès et non la perfection

Être parfait, c’est impossible. Vous le savez. En fait, la perfection est le niveau le plus bas, il l’est, tout simplement parce que c’est impossible d’y arriver. Lorsque vous essayez d’être parfait, vous êtes à la recherche de vous battre en permanence, ce qui est en fait, une façon de vous faire de la peine. Quand vous vous donnez assez de douleur, vous commencer à associer cela à votre objectif ou votre tentative vers votre objectif, qui vous fera abandonner probablement plutôt que de passer à l’action.

 

La clé c’est de ce concentré vers le progrès

Disons que votre objectif est de suivre un régime lent de glucide tous les jours cette semaine. Eh bien, disons que vous tombez du wagon à deux reprises et ne le faites pas pendant 5 jours. Au lieu de vous battre, félicitez-vous pour avoir réussi au cours de ces 3 jours. La semaine prochaine, si vous remplissez les 6 jours de la diète faible en glucides, félicitez-vous et soyez fiers de faire des progrès. Ne vous culpabilisez pour un petit écart. Regardez les progrès que vous avez faits. Vous n’allez jamais être parfait.

C’est la même chose avec votre objectif de perte de poids. Si vous voulez perdre 10 kilos, mais vous en avez seulement  perdu 5, sentez-vous fier pour les efforts que vous faites. Qui est-ce qui se soucie de vos 5 kilos en trop à part vous? Récompenser et vous féliciter d’être à mi-chemin! Il pourrait vous prendre plus de temps que prévu (ce qui est toujours normal), mais vous devriez vous sentir encouragé et motivé sur la base du progrès vous avez déjà fait.

Souvenez-vous, oui au progrès et non à la perfection!

Vous devez vous mettre en place pour gagner plus souvent. Vous devez vous traiter mieux et être plus raisonnable avec vos attentes. Vous êtes un être humain. Vous n’êtes pas parfait. Et vous allez échouer. Acceptez-le. Se concentrer davantage sur vous-même et récompensez-vous et  donnez-vous du plaisir sur ce que vous avez fait, pas ce que vous n’avez pas fait. Cela vous aidera à vous libérer de vous battre constamment.

En fais, l’échec n’existe pas vraiment.

Pour conclure, je dirai que l’échec n’existe pas vraiment. Tout est dans la tête et le sens que vous associez à vos expériences. Si vous apprenez de vos expérience, l’échec devient un atout et un succès. Je regarde tous les «échecs» de ma vie et je suis reconnaissant pour eux, car ils ont tous contribué à mon succès aujourd’hui. C’est pourquoi je l’ai dit plus tôt que le secret de la réussite est de doubler votre taux d’échec, parce que vous allez réussir plus rapidement de cette façon et prendre plus de risques.

La clé c’est que vous devez apprendre de vos échecs et ne pas les répéter. Si vous ignorez les leçons, alors oui, ce sera un échec. Mais si vous commencez à vous demander: «Pourquoi est-ce arrivé? Qu’est-ce que je peux faire mieux la prochaine fois? Que puis-je en tirer? « , puis vous prendrez de la valeur de vos échecs et ferez du progrès.

Chaque échec est une opportunité pour apprendre quelque chose de nouveau.

S’il vous plaît,  abonnez-vous aux mises à jour automatiques:

Cliquez ici pour vous abonner via YouTube
Cliquez ici pour vous abonner via Facebook
Cliquez ici pour vous abonner à Twitter
Cliquez ici pour vous abonner via RSS

Merci beaucoup pour votre soutien, et si vous n’avez pas encore de laisser une note ou un commentaire, s’il vous plaît laissez-m’en un honnête sur YouTube, Facebook, Twitter ou ci-dessous sur le blogue. Je l’apprécie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *