7 Moyens faciles pour dire non

Avez-vous du mal à dire non ? Essayez vous toujours d’être « gentil » avec les autres au détriment de vous-même?

Et bien, vous n’êtes pas seul. Dans le passé, j’étais incapable de dire «non», parce que je ne voulais pas blesser les sentiments de l’autre personne, j’avais peur qu’ils ne m’apprécient plus, bref qu’ils ne m’aiment pas.

Par exemple, chaque fois que je recevais des demandes d’aide, je disait oui même si j’avais quelque chose d’important à réaliser. Parfois, ces demandes me demandais de 2 à 3 heures de mon temps et même plus. A la fin de la journée, je devais renoncer à mon sommeil pour rattraper le retard sur mon travail. Ce problème de ne pas savoir dire «non» s’est également étendu sur plusieurs facette de ma vie dont; mes clients, partenaires d’affaires, familles, amis, etc…

Après un moment, j’ai réalisé que à chaque fois que je n’ai pas su dire «non» (quand je le dois) ne m’ont pas aidé du tout. Je passais beaucoup plus de temps et d’énergie pour les autres et donc je ne pouvais pas profité de cette énergie pour atteindre mes objectifs et mon succès. C’était très frustrant avant que j’apprenne a dire non et que je prenne ce temps pour ma réussite. J’ai réalisé lentement que si je voulais du temps personnel, j’avais besoin d’apprendre à dire «non».

 

Pourquoi nous avons du mal à dire non – Apprendre à dire non

 

Pour apprendre à dire «non», nous devons d’abord comprendre et reconnaitre ce qui nous fais résister à ce sujet. Voici des raisons courantes pour lesquelles les gens éprouvent de la difficulté à dire non.

 

Vous voulez aider

– Vous êtes une âme charitable qui possède un grand cœur. Vous ne voulez pas tourner la personne à dos et vous désirez l’aidez, si possible, même si cela gruge dans votre temps.

Vous avez peur d’être impolis

– J’ai été éduquer avec l’idée que dire «non», en particulier aux gens qui ont un rang supérieur ou qui est une figure autoritaire, est impoli. Cette réflexion est commune dans notre culture où sauver la face est important.

Vous désirez être agréable.

– Vous ne voulez pas mal paraitre dans un groupe parce que vous n’êtes pas d’accord. Donc vous confirmez les demandes des autres.

La peur des conflits

– Vous avez peur que la personne pourrait se mettre en colère si vous refusez de lui donner votre temps. Ce qui pourrait conduire à une confrontation très affreuse. Même s’il n’y a pas, il pourrait y avoir certain désaccord qui pourrait avoir des conséquences négatives à l’avenir.

La peur de manquer un occasion

– Vous êtes peut-être inquiet qu’en disant non cela vous ferme des portes. Par exemple, au travail dire non pour travailler un certaine journée, car un de la femme de mes clients a été demandé de transférer à un autre ministère en sa compagnie. Comme elle aimait son équipe, elle ne voulait pas passer. Cependant, elle ne voulait pas dire non, comme elle a estimé qu’il serait affecter ses possibilités de promotion à l’avenir.

 

Si vous avez dit oui à une de ces raisons, je suis entièrement avec vous. Il m’est arriver de vivre toutes ces raisons un moment ou un autre dans ma vie. Cependant, avec mon expérience avec les gens au travail et dans la vie, j’ai réalisé que ces raisons sont plus les idées les plus fausses qui existe. Dire non ne signifie pas que vous êtes impoli et encore moins que vous êtes désagréable. Dire non ne signifie pas qu’il y aura conflit, ni que vous allez perdre des opportunités à l’avenir. Ce sont toutes des fausses croyances dans notre esprit.

En fin de compte, c’est la façon dont vous dites «non», plutôt que le fait que vous dites non, qui affecte le résultat. Après tout, vous avez vos propres priorités et besoins, tout comme les autres, nous avons tous non propre besoins. Dire non, c’est plus une question de respect et de valorisation de votre temps et de l’espace.

 

7 façons simple de dire non – Apprendre à dire non

Plutôt que de l’éviter complètement, il s’agit d’apprendre la bonne façon de dire non. Quand j’ai commencé à dire non aux autres, je me suis rendu compte que ce n’est pas aussi mal que je le pensais.. Les autres personnes ont été très compréhensifs et n’ont pas mis en place aucune résistance. Vraiment, les craintes de dire non sont seulement dans notre esprit.

Si vous n’êtes pas sûr de savoir comment dire non, voici 7 façons simples pour vous de le faire. Utilisez la méthode qui répond le mieux à vos besoins dans la situation.

  • « Je ne peux pas m’engager à « situation » j’ai d’autres priorités en ce moment. » 

    Si vous êtes trop occupé pour vous engager dans une situation ou d’accepter un offre, c’est la raison la plus facile à donner! Cela permet à la personne à qui vous dites non de comprendre que votre assiette est pleine en ce moment, alors il ou elle doit se tenir au loin sur ceci ainsi que les demandes futures. Si c’est plus facile, vous pouvez également partager sur quoi vous travaillez de sorte que la personne peut mieux comprendre. Je l’utiliser lorsque j’ai beaucoup trop d’autre choses à faire.

 

  • « Ce n’est pas le bon moment, je suis au milieu de quelque chose d’important. Que diriez vous de se recontactez à un temps X ? »Il est fréquent de recevoir des demandes soudaines quand vous êtes au beau milieu de quelque chose. Parfois, je reçois des appels d’amis ou autre quand je suis dans un travail très important ou encore pour d’autres raisons X. Cette méthode est un excellent moyen de tenir à distance les demandes (temporairement). Tout d’abord, vous laissez entendre à la personne que ce n’est pas un bon moment que vous faites quelque chose d’important. Deuxièmement, vous faites comprendre votre désir d’aider en suggérant une autre fois (à votre convenance). De cette façon, la personne ne se sent pas arrachée.
  • « Je serais vraiment ravi de le faire, mais … »J’utilise souvent cette affirmation, c’est une manière douce de dire non à l’autre. Il est encourageant car il permet à la personne que vous aimez l’idée. Je reçois souvent des propositions de collaboration de collègues blogueurs et associés d’affaires mais je ne peux pas y participer et j’utilise cette méthode pour dire non. Leurs idées sont absolument génial, mais je ne peux pas prendre partie pour d’autres raisons telles que des engagements antérieurs (# 1) ou des besoins différents (# 5).
  • « Laissez-moi réfléchir d’abord et je vais vous y revenir. » 

    C’est plus comme un « peut-être » qu’un  ​​ »Non ». Si vous êtes intéressé, mais vous ne voulez pas dire « oui » pour l’instant,  utilisez cette réponse. Parfois, il y a de grandes idées qui me sont lancer et qui répondent à mes besoins, mais je ne veux pas m’engager tout de suite car je dois y réfléchir. Il y a des moments où de nouvelles considérations éclatent et je veux être certain de ma décision avant de m’engager. Si la personne est sincère au sujet de la demande, il ou elle sera plus qu’heureux d’attendre un peu plus longtemps. Indiquez une date ou une heure (par exemple, 1 ou 2 semaines) où la personne peut s’attendre à une réponse.

Si vous n’êtes pas intéressé à ce que la personne a à offrir, ne la faites pas attendre pour rien. Utilisez les méthodes # ​​5, # 6 et # 7 qui sont définitive.

  • « Cela ne répond pas à mes besoins actuellement, je vous garde à l’esprit »Si quelqu’un vous fait une proposition ou vous avez un occasion qui n’est pas ce que vous cherchez, laissez lui savoir que cela ne correspond pas à vos besoins. Sinon, la discussion peut durer plus longtemps que prévu. Cela aide aussi la personne à savoir qu’il n’y a rien de mal a ce qu’il ou elle propose mais que vous êtes à la recherche d’autre chose. En même temps, en disant que vous allez la garder à l’esprit, cela signale que vous êtes ouvert à des opportunités futures.
  • « Je ne suis pas la meilleure personne pour aider à ce sujet, pourquoi n’essayez vous pas X ? »Si on vous demande de l’aide pour quelque chose et que vous ne disposez pas des ressources nécessaires pour contribuer à la réussite, faite savoir à votre interlocuteur qu’il est à la recherche de la mauvaise personne. Si possible, les référer à une personne apte à réussir la situation. Si c’est quelqu’un que vous connaissez c’est tant encore mieux. J’offre toujours une autre personne ressource afin que mon interlocuteur ne se retrouve pas dans une impasse. De cette façon vous aider à orienter la personne à la bonne place.
  • « Non je ne peux pas. » 

    La façon la plus simple et la plus directe de dire non. Nous construisons trop de barrières dans notre esprit pour dire non. Comme je l’ai partagé plus tôt dans cet article, ces barrières sont NOS créations et elles ne sont pas du tout vrai. Ne pensez pas trop avant de dire non et il suffit de le dire carrément. Vous serez surpris du résultat, il sera vraiment moins grave que tout les scénario que vous vous aurez créez!

 

En terminant, Apprenez à dire non aux demandes qui ne répondent pas à vos besoins, et une fois que vous avez faites cela, vous verrez comment c’est facile en réalité. Vous aurez plus de temps pour vous-même, votre travail et les choses qui sont plus importantes pour vous.

 

S’il vous plaît,  abonnez-vous aux mises à jour automatiques:

Cliquez ici pour vous abonner via YouTube
Cliquez ici pour vous abonner via Facebook
Cliquez ici pour vous abonner à Twitter
Cliquez ici pour vous abonner via RSS

Merci beaucoup pour votre soutien, et si vous n’avez pas encore de laisser une note ou un commentaire, s’il vous plaît laissez-m’en un honnête sur YouTube, Facebook, Twitter ou ci-dessous sur le blogue. Je l’apprécie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *